samedi 3 octobre 2009

Le distributeur SABEM (situé à rue El fourat Bir anzarane Maarif Casablanca Maroc) a été interpellé pour importation de produits contrefaits et imités en provenance de la Chine et ce, après de nombreuses plaintes fondées sur des analyses de laboratoires parapharmaceutiques.
En effet, des containers de FAUX produits parapharmaceutiques importés par SABEM ont été saisis à la douane dont:
des écrans: Vichy, Anthélios, SVR, Photoderm, Avène
des produits de Bébé: Mustela, Klorane
des produits paramédicaux

Ces produits constituent un danger pour la santé des consommateurs marocains et surtout des bébés et nourrissons.
De plus, les produits saisis au sein du magasin SABEM sont impropres à la consommation car les principes actifs de ces produits ne sont pas conformes aux produits originaux.
Ce qui peut provoquer des maladies de la peau, des allergies et des brûlures de l'épiderme.

1 commentaire:

  1. Parapharmacie: Sabem et ses jaloux

    Le succès du distributeur parapharmaceutique Sabem semble faire des jaloux. Une rumeur, entretenue sur la base d’un mail anonyme, a en effet laissé entendre que des produits contrefaits en provenance de Chine ont été saisis chez cette société.
    Contactés par L’Economiste, les services de la répression des fraudes ont infirmé cette information. «Sabem est un distributeur agréé et nos produits proviennent de laboratoires locaux. On importe des tétines, des cotons-tiges et des cotons démaquillants principalement de France et de Suisse. On n’a jamais importé de la Chine», s’est défendu Saïd Bougraine, gérant de la société. En fait, les prix nettement compétitifs de Sabem, de l’avis de plusieurs consommateurs, ont probablement gêné la concurrence.

    RépondreSupprimer